On n’est pas tous des profs!

On n’est pas tous des profs!

On n’est pas tous des profs!

Il est très facile pour tous les parents (surtout pour les mamans, c’est ben féminin comme caractéristique) de culpabiliser en ce qui concerne nos petits, surtout pour l’école à la maison.

La culpabilité, ça te dit quelque chose?

On culpabilise parce qu’on trouve que notre petit n’avance pas assez vite, on culpabilise parce qu’on a peur que son année soit mise en péril, on culpabilise parce qu’on n’a pas assez poussé, pas assez exigé, pas assez structuré ses apprentissages, ses périodes d’études et ses exercices académiques.

Petit rappel amical : c’est pas ta job

Rappelle-toi que les profs, pour être profs, doivent réussir 120 crédits universitaires, ce qui représente plus de 1 800 heures de cours en plus des travaux, des lectures, des devoirs, des travaux d’équipe, des examens, des séances d’observation, des stages et j’en oublie probablement.

En plus de ça, ils doivent réussir un examen de français aux critères pas possibles #yévraimentdifficile, et tout ça pour avoir le droit d’enseigner UNE spécialité. Oui! Oui! T’as bien lu, UNE spécialité! Pis toi, tu capotes parce que tu n’arrives pas à enseigner TOUTES les matières à ton enfant comme en classe.

Eille! Slaque la pression! T’es pas un prof, t’es une maman qui fait son gros possible, pis c’est ben correct!

Et si on se concentrait sur ce qu’on fait de bien?

Tout ce que tu fais avec tes petits, ce sont des apprentissages. Ben oui! Quand tu fais la cuisine avec ton enfant, il apprend l’importance du temps d’attente avec la cuisson, les maths et les proportions avec les mesures. Il aiguisera son goût et développera l’entraide pendant la réalisation de la recette.

C’est différent de ce qu’il fait à l’école, oui, mais ce sont des apprentissages quand même. Donc slaque la pression pis fais des cupcakes 😉

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés