La pression du G.O.

La pression du G.O.

La pression du G.O.

Les vacances d’été scolaires cognent à la porte et je suis déjà stressée de ne pas être à la hauteur des attentes d’animation que mes enfants ont pour l’été.

Le trop plein de liberté me stresse

Terminer l’année scolaire la langue à terre et déjà penser à ce que mes enfants vont faire pendant leurs 2 mois de vacances, leurs 9 semaines de « Maman, j’sais pas quoi faire! », leurs 63 jours de « Maman, j’ai faim! », leurs 1512 heures de liberté sur-abondante, leurs 90 720 minutes de « Maman, donne-moi un défi à faire dans la piscine ».

Mes 5 443 200 secondes de pression d’animation flamboyante.

J’angoisse! Ça paraît, je pense 🤔

Qui m’oblige à quoi?

J’ai peur de ne pas être à la hauteur des attentes de mes enfants, t’sé, MES enfants. Ceux qui se contentent d’une tablette et du wifi!

Finalement, je ne suis plus certaine que ce sont elles qui me mettent la pression. C’est peut-être plus moi. Quand tu y penses, je suis enseignante, donc j’ai les mêmes vacances qu’elles. Je devrais être libre autant qu’elles, non? Le problème, c’est quand je pense que j’ai une entreprise de boites prêtes à jouer. Je ne peux pas avoir des enfants qui s’ennuient tout l’été! Si j’étais éducatrice, chef cuisinière, contrôleuse fiscale; je suis certaine que ce serait la même chose. La pression de trouver des jeux éducatifs qui les stimulera et leur permettra de se développer. La pression du repas équilibré, parfait et coloré. La pression d’avoir une structure répondant à leurs besoins de développement en fonction de leur âge et de leurs intérêts. C’est clair que peu importe le titre ou la fonction je trouverais un moyen de me mettre de la pression.

Calme-toi le pompon

En même temps, mes enfants ont la chance d’avoir testé TOUS mes produits (et ceux que je n’ai jamais eu le temps d’officiellement lancer). On a la chance d’avoir une caverne d’Ali Baba remplie de matériels d’animation et de bricolages à portée de la main. (je suis certaine que je ne suis pas la seule dans cette situation #mèrequiachetedetoutpoursesenfants )

C’est comme si elles étaient dans un tout-inclus et que je m’étais attribué, toute seule, le rôle de la G.O. de la place. C’est pas des farces, je pense que je vais me faire faire des cartes d’affaires « Céline, maman et G.O. de la casa del été ». Et je suis certaine que je ne suis pas la seule qui pourrait s’attribuer ce titre. #momlife

Le verre est à moitié plein finalement

Mais j’y pense… un G.O., ça anime les enfants, mais ça fête avec les adultes le soir. 🥳

Ok, le rôle de G.O. est un peu plus attrayant tout à coup. 😎

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés